Archives de catégorie : Eloïse

Eloïse Oger

Éloïse OGER

une jeune femme qui possède une sensibilité rare. Elle traduit par une explosion de couleurs et de matière la beauté étrange de la vie. De plus Eloïse aime les cookies et les zombies, car après tout, n’est-ce pas là la quintessence des émotions fortes ?

Passages

Mon labyrinthe est une forêt d’immeubles. L’histoire se construit comme une errance à travers les bois, ponctuée de courtes phrases. La fillette déambule et fait de curieuses rencontres. Le décor se construit peu à peu, il est à la fois le même et tout autre. Peut-on vraiment s’y retrouver ? Ou faut-il s’y perdre totalement ?
Peu importe la sortie, l’important, est de continuer.
Je voulais l’image comme un cauchemar embrumé ; une lumière noire qui court sur les cases. L’image oscillante est alors floue et de cette imprécision du trait pourra peut-être naître un nouveau sens. Celui que le lecteur choisira.
Dans ma vision du labyrinthe, il pourra voir une recherche, des fausses pistes, des rencontres, des faux pas et des trouvailles, des questions posées … et c’est déjà toute une vie.

Eloïse Oger

Retour vers « Auteurs »